Etancheur / Etanchéiste : Entrepreneur, artisan ou compagnon spécialisé dans les travaux d’étanchéité.

Etanchéité : Aptitude d’une paroi, enveloppe à ne pas laisser passer l’eau, l’air, les poussières.
Un revêtement d’étanchéité doit pouvoir rester efficient malgré la fissuration de son support.
Système sous garanties décennale : Sous réserve que les produits utilisés soient validés par le CSTB (http://www.cstb.fr/).

Imperméabilisation : Désigne un revêtement imperméable mais qui, contrairement à un revêtement d’étanchéité, ne résiste pas à une fissuration de son support.
Attention : Système non soumis à la garantie décennale

Attention : Des abus de langages mais aussi de traduction avec les pays voisins peuvent très largement faire la différence sur une prestation…

Cuvelage : Dispositif d’étanchement de tout ou partie d’un ouvrage en maçonnerie ou en béton armé (intérieur d’un réservoir, local souterrain, cave, parking, fosse ascenseur).

Condensation : Phénomène dû à un contact d’une masse d’air chaud avec une paroi froide, d’où, formation de gouttelettes d’eau.

Capillarité : Phénomène où l’eau à tendance à remonter par infiltration. Elle traverse le béton et remonte dans la construction.

Vide sanitaire : Espace ménagé sous le sol du rez de chaussée afin d’assurer une ventilation correcte de l’habitation.

Pompe de relevage : Opération de pompage d’eau permettant une évacuation à un niveau supérieur.

Cunette : Petit canal d’évacuation le long d’une chaussée, ou, un décaissé dans un radier, un dallage.

Radier : Fondation en béton armé cnstituée d’une dalle pleine répartie sur l’emprise de l’ouvrage.

Voile : Mur en béton banché.

Pare vapeur : Membrane feutrée destinée à arrêter la migration de la vapeur d’eau à travers une paroi.

Surface courante : Surface plane d’un ensemble.

Relevé d’étanchéité : Partie d’une étanchéité remontant sur un parement vertical (acrotère par exemple.

Acrotère : Partie d’une façade se trouvant au-dessus du niveau de la toiture ou de la terrasse.

Couvertine : Tôle pliée recouvrant la partie supérieure d’un élément en saillie par rapport à une toiture (acrotère, pignon, émergence…).

Isolation : Suppression ou réduction de la propagation d’un phénomène physique (électrique, phonique, thermique).

Multicouche : Système d’étanchéité mis en œuvre en adhérence totale ou en pose libre, composé généralement de deux couches de lés de feutre bitumé ou de bitume armé disposées en lits décalés ou croisés, collées par un enduit à chaud.

CSTB : Centre scientifique et technique du bâtiment.

DTU : Document Technique Unifié. Pour les techniques dites courante.

Régles professionnelles SEL : Document unifié pour les systèmes d’étanchéité liquide. Techniques dites non courante.

Système d’Etanchéité Liquide (SEL) : C’est un mode de l’étanchéité par application de résines liquides formant, après polymérisation, un revêtement adhérent au support, élastique et résistant à la fissuration ; constitué d’une ou plusieurs couches d’un même produit ou de produits différents formant une membrane adhérant au support mais suffisamment souple pour résister à la fissuration. Suivant les supports, les résines utilisées seront différente.
Avis technique : Avis formulé par un groupe d’experts (CSTB) sur un procédé ou un produit ne faisant pas partie d’une norme ni d’un document technique unifié (DTU), après instruction d’un dossier comportant en particulier des résultats d’essais, et ayant généralement une validité limitée dans le temps. Il est émis sous la forme d’un document qui présente les principales caractéristiques du produit ou du procédé et ses conditions de mise en œuvre, porte un jugement sur sa durabilité prévisible et les autres aspects de son aptitude à l’emploi, informe sur sa conformité à la réglementation en vigueur. L’utilisation d’un produit ou procédé innovant (non normalisé) est souvent conditionnée par le maître d’ouvrage ou son assureur à l’existence d’un avis technique favorable ou d’une Appréciation technique d’expérimentation (Atex).
Tous produits sous avis technique au obtenu au préalable un ATE.

ATE : Agrément technique Européen.
C’est une évaluation technique positive quant à l’emploi d’un produit de la construction dans un usage déterminé. Elle est délivrée pour 5 ans et valable dans tous les pays de l’union Européenne.
Il est le premier pas vers une certification sous Avis technique en France.
Attention, Il n’apporte pas les garanties décennale nécessaire pour une parfaite assurance sur le territoire Français.

Fascicule : Recueille de règles techniques spécifiques sur certains ouvrages.

Les normes : En France, nous rencontrons les normes AFNOR. Toutefois, les normes intéressant le bâtiment ne sont qu’une faible partie de ces dernières. Pour ces raisons, l’AFNOR est, dans ce domaine du bâtiment, aidée par divers organismes et plus particulièrement par le Centre Scientifique et Technique du Bâtiment (CSTB), et divers organismes professionnels.

Les notices techniques : Elles sont surtout des documents élaborés par les fabricants de produits, matériaux ou matériel. Elles n’ont qu’une valeur de recommandation d’utilisation, de pose, de garantie et de maintenance.

RGE : Reconnu garant environnement.

Certificat d’Economie d’Energie : Il s’agit d’un document émis en accord avec l’Etat, prouvant qu’une action d’économie d’énergie a été réalisée par une entreprise, un particulier ou une collectivité publique. A l’origine, les Certificats d’Economies d’Energie ont été créés afin de réduire la consommation énergétique globale comme annoncé dans le protocole de Kyoto. Leur but in fine est de réduire la consommation énergétique française.
(https://www.ecologique-solidaire.gouv.fr/dispositif-des-certificats-deconomies-denergie)

http://www.renovation-info-service.gouv.fr/mes-aides-financieres
http://renovation-info-service.gouv.fr/espace-pros-du-batiment
https://www.impots.gouv.fr/portail/particulier/logements-eligibles-au-cite
https://www.laprimeenergie.fr/Ma-prime-energie?gclid=CjwKCAjw6ZLOBRALEiwAxzyCWx5AbcPlzvwLZjEdP8GD2cStGFYl4jLGQm9sAqg5hlVb9_U8l71XaxoCykQQAvD_BwE#/Travaux
http://www.cstb.fr/
https://www.ecologique-solidaire.gouv.fr/dispositif-des-certificats-deconomies-denergie